La terre battue et les finales de Coupe Davis

Que ce soit avant 1972 (quand le vainqueur de l’année précédente était automatiquement qualifié pour le « challenge round ») ou après, le pays qui reçoit a toujours choisi la surface du court sur lequel devait se dérouler la finale. 

De 1900 à 1963, les Etats-Unis, l’Angleterre et l’Australie choisissaient systématiquement le gazon et la France des Mousquetaires avait préféré recevoir ses adversaires entre 1928 et 1933 sur la nouvelle terre battue de Roland Garros.
En 1964, le choix de la terre battue (pour la première fois) ne suffit pas aux Américains Mc Kinley et Ralston pour conserver la Coupe contre les Australiens Stolle et Emerson, les 2 meilleurs joueurs mondiaux de l’année (6 finales de simple en grand chelem à eux deux).

Sur les 47 finales qui ont eu lieu depuis la suppression du challenge round (1972), 21 se sont déroulées sur terre battue, 21 sur dur synthétique (indoor, sauf en 1978) et 5 sur gazon (seulement en Australie).
A noter que les Etats-Unis ont choisi les 3 surfaces et que les Australiens n’ont utilisé la Terre Battue que pour recevoir les Anglais à Sydney en 2004 (ce n’était pas une finale).
Après la France (11 fois sur 13) et les Etats-Unis en 1964, 1971 et 1990, la Roumanie en 1972, le Chili en 1976, la Suède en 1984, 1987 et 1988, l’Allemagne en 1993, la Russie en 1994, 1995 et 2006, l’Italie en 1998, l’Espagne en 2000, 2004 et 2009, l’Argentine en 2008 et la Belgique en 2015 ont choisi la terre battue pour la finale où ils recevaient.
Avec, curieusement, un très faible taux de succès pour les étrangers : 10 victoires pour 13 défaites, soit 43% de réussite pour le pays hôte ! Seules, la Suède et l’Espagne ont gagné toutes les finales (3 chacune) qu’elles ont organisées sur terre battue.

La France a  gagné les 5 premières finales chez elle sur terre battue grâce aux Mousquetaires et a perdu les 5 dernières, série en cours! Le capitaine, Yannick Noah, parviendra-t’il dans quelques jours à inverser la tendance en remettant en forme les joueurs français si décevants cette saison ? 

ADTB – dernière mise à jour nov. 2018

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s