La terre battue en France

Béton poreux 47%
Résine 25%
Terre battue 13%
Divers durs 7,5%
Divers tapis 4%
Terre artificielle 3%
Parquet 0,5%
Gazon 0,05%
TOTAL 100,00%

La moitié des 32000 courts de tennis en France sont construits en béton! Oui ! En France, on joue au tennis surtout sur du BETON ! Nous le répétons pour bien nous rendre compte de ce que cela veut dire. Ce matériau d’habitude utilisé pour les constructions les plus solides…en France, au 21ème siècle, nous faisons du sport dessus !

Le tableau des coefficients de dureté du sol ci-dessous fera apprécier avec objectivité l’aberration de la situation.

surface béton poreux norme minimum pour un gymnase norme minimum pour une piste d’athlétisme terre battue
coefficient d’amortissement 2% 17,7% 25% 30%

Bien sûr, on sait que les joueurs « réguliers » utilisent plus la terre battue, voire la résine et si on faisait la répartition des surfaces en fonction des heures jouées et non pas en fonction du nombre de courts, les résultats seraient très différents. On peut évaluer à 30% la proportion du temps de jeu sur terre en France.

Cela ne nous console pas. Tout le monde est d’accord, les médecins, les kinés, les joueurs : la terre battue est la moins traumatisante des surfaces.

Année nombre de courts en T.B. Nbre de courts total % de courts en T.B. nombre de licenciés
1950 1960 2000  98% 53347
1960 2500 3000 83% 71019
1970 3500 5492 64% 167110
1975 4075 8200 50% 311382
1980 4600 14400 32% 801054
1985 4875 27100 18% 1324137
1990 5210 33547 16% 1363962
1995 5250 33325 16% 1093398
2000 5000 33118 15% 1048328
2004 4745 33066 14% 1065500
2007 4689 33321 14% 1094593
2011 4456 32720 14% 1102921
2015 4000 31699 13% 1052117

Alors pourquoi n’encourage-t-on pas mieux la transformation des courts en béton en terre battue. Pour une question de coût ? Non! Les présidents de clubs le savent maintenant : à moyen terme, la terre battue est moins chère. De plus les joueurs la réclament puisque c’est dans les clubs « terre battue » qu’on observe la plus forte hausse de fréquentation.

Parce que les clubs sont trop nombreux en France (8000 pour 32000 courts). Leur nombre décroit depuis près de 10 ans, mais pas assez vite. La plupart des clubs en France ont 3 courts ou moins. C’est un nombre insuffisant pour amortir le coût de l’entretien et avoir des installations capables de retenir les joueurs.

Parce que les clubs pensent qu’il faut baisser les cotisations pour garder leurs membres  et n’ont plus les moyens d’avoir des installations correctes.

Mais aussi parce qu’on veut le plus souvent construire des courts « comme à Roland Garros », faire de la terre battue traditionnelle française, alors qu’on ne sait pas ou qu’on n’a pas les moyens de l’entretenir. Nos voisins (d’Europe continentale)  font plus simple; la plupart du temps ils n’ont pas de craon et n’utilisent que de la brique pilée à granulométrie décroissante vers la surface, plus facile à entretenir, moins gélive. Et eux jouent à 80% sur terre battue!