L’Association pour le Développement de la Terre Battue

1880
Première apparition de la Terre Battue sur la Côte d’Azur grâce aux frères RENSHAW. Ce n’est alors que de la poudre de terre cuite de Vallauris répandue sur la terre.

Le succès de cette innovation sera tel qu’il faudra remplacer la terre cuite par de la brique.tasdte
La TERRE BATTUE est née !

1962
La Terre Battue s’est développée dans le monde entier et représente 83% des surfaces des courts de tennis en France.

1980
Le Tennis est en pleine expansion mais, en France, dans les années 70, l' »opération 5000 courts » diligentée par la Fédération Française de Tennis (FFT) a favorisé la multiplication de petits clubs municipaux avec des courts en dur. Résultat : on joue massivement sur béton.
La Terre Battue ne représente plus que 32 % du parc national.

1982-1984
Au début des années 1980, on admire Borg, Connors, Mc Enroe, Noah … qui, pour gagner leur vie, participent à de nombreux tournois dans le monde entier. Les déplacements, les différences alimentaires, les changements de balles, de surfaces de jeu, provoquent inévitablement des blessures. Tous les jours on apprend qu’un (ou une) professionnel(le) doit arrêter son activité pour un problème physique. Parallèlement les joueurs de niveau inférieur se blessent plus souvent.

Un ancien joueur professionnel, Bruno RENOULT, et un kinésithérapeute spécialisé dans la traumatologie du sport, Yves MERCIER, s’inquiétent de la situation en constatant que les blessures impactent les joueurs de clubs en France. Ils estiment que c’est dû au développement du jeu sur dur. Les différentes études étrangères sur les blessures du tennis leur donnent raison. Ils apprennent aussi qu’en Allemagne, Italie ou Espagne la part des terres battues est supérieure à 75%.

Pourtant la Terre Battue est la moins chère et la moins traumatisante des surfaces. Ces deux avantages leur paraissent assez importants pour conclure qu’il existe un manque d’information.

Ils rencontrent le Président de la Fédération, Philippe Chatrier qui leur dit : « tant qu’il y a Roland Garros, la Terre Battue ne risque rien ». Hélas, il se trompait : plus il y avait de spectateurs et téléspectateurs aux internationaux de France, moins il se construisait de terres battues en France. « La vitrine est belle mais le magasin se vide » disait Yves Mercier.

C’est le temps de l’action pour Yves Mercier et Bruno Renoult. Combat d’arrière-garde pour certains mais pas pour une majorité de joueurs qui connaissent la Terre Battue et qui leur apportent leur soutien.

1985

Création le 30 juillet de l’Association pour le Développement de la Terre Battue, association loi de 1901. Les objectifs des fondateurs, Yves MERCIER et Bruno RENOULT, sont de faire redécouvrir la Terre Battue en France.    adtb-origine

Ils s’appuient sur deux idées de base :
– la Terre Battue est moins chère.
– la Terre Battue est meilleure pour la santé.

1986
Grâce aux fonds apportés par des joueurs de tennis soutenant son projet de relance de la Terre Battue, l’ADTB affiche une information dans les clubs de tennis : « la Terre Battue est en danger de mort »:
La Terre Battue ne représente plus que 16 % du parc national.

1987
L’ADTB demande à la FFT de soutenir son action mais la FFT ne croit pas à la réalité du danger et se rassure en constatant que le taux de fréquentation du Tournoi de Roland Garros est en hausse !

1988
Nous sollicitons les clubs et les fabricants et ceux d’entre eux qui répondent favorablement permettent la réalisation d’un dépliant distribué à Roland Garros. On leur conseille de s’associer pour mieux résister aux fabricants de courts en dur, qui ont de plus gros moyens et qui ont depuis longtemps développé des relations avec les municipalités.

1989
Conférence de presse pendant le tournoi de Monte-Carlo pour présenter la brochure « le Tennis sur Terre Battue ». Yves Mercier et Bruno Renoult informent les journalistes européens de la situation de la terre battue en France.  conf-de-presse-mccc-1989
Ils soulignent que, près de 20 ans après leur mise en place, on découvre la réalité du coût des courts en dur et des méfaits qu’ils ont sur la santé des joueurs.

1990
Le Tennis sur Terre Battue » n°2 paraît. Création lle du GCTB (Groupement des Constructeurs de Terre Battue) dont l’objectif est : « défense, promotion, recherche et développement du savoir-faire des constructeurs de Terre Battue ».

1991
La chute de la terre battue semble enrayée. Pour la première fois en France depuis 1968 on a construit plus de courts en terre battue qu’en dur.20200326_095930-1[1]

1992
Le Tennis sur Terre Battue » n° 4 paraît. L’avenir semble s’éclairer :
On casse des courts en dur pour faire des terres battues (voir photo). courcasse
Victoire pour la Terre Battue, dont la part dans le parc français ne diminue plus. Elle atteint 18% (L’Equipe Magazine 30 mai 1992).

1993
Le Tennis sur Terre Battue » n° 5 paraît ; création d’un réseau de délégués régionaux ADTB.

20200509_095544-1

 

Grâce au soutien du GCTB, l’ADTB a son stand pendant les Internationaux de France à Roland-Garros.

1994
« Le Tennis sur Terre Battue » n° 6 paraît.
Création d’un « 3615 TERRE BATTUE » qui répond aux questions que l’on se pose sur la Terre Battue et communique les coordonnées de tous les tournois français sur Terre Battue.

1998
Le 12 mai l’ADTB réunit ses amis et partenaires pour un cocktail à Roland Garros à l’occasion de la sortie du n° 10 du  » Tennis sur Terre Battue ».  adtb-2

1999
« Le Tennis sur Terre Battue » n° 11 paraît.
L’ADTB est présente à la finale de la Coupe Davis France / Australie à Nice début décembre.                                                                                   L’opération T-shirts 2000 est lancée.                                                                                    Création d’un site internet http://www.terrebattue.org.

2000
L’ADTB présente les avantages de la Terre Battue au « Club des Présidents » pendant la quinzaine de Roland Garros.

2001
L’ADTB édite le 13e et dernier numéro du « Tennis sur terre Battue ».
La communication de l’ADTB passera maintenant prioritairement par internet.

banderole_bat

2004  vitrine-adtb-a-rg-allege-03
Le site internet est mis à jour toutes les semaines. Une vitrine est créée et est exposée à Roland-Garros.

2005
L’ADTB rencontre les présidents de club sur son stand à Roland-Garros pendant les Internationaux de France.
L’ADTB fête ses 20 ans le 4 juillet à Paris dans l’ancienne usine Spring Court.
Les 17 et 18 septembre, elle prêche la bonne parole sur son stand pendant la finale de la Fed Cup à Roland-Garros.

 2006

L’ADTB crée le « Senior Tour sur Terre Battue » qui regroupe les clubs qui s’engagent à faire jouer toutes les parties de leur tournoi senior sur terre battue. adtb-lourd

2007
A Roland Garros, Shirley Friedl de l’ADTB remet le trophée offert par Lalique au vainqueur du 1er Senior Tour sur terre battue, qui s’est déroulé dans 18 clubs du Grand Ouest Français en 2006, à Jacques Fourcade en  présence d’Henri Bardin, président du GCTB. remise-trophee-2006-a-fourcade

2009
L’ADTB a un stand au « Salon du tennis » en mars et toujours au club des présidents à Roland Garros.

2010

L’ADTB a un stand pendant la finale de Fed Cup France-Russie à Liévin.stand-rg-du-bar

2011

L’ADTB travaille avec la FFT à une nouvelle nomenclature des surfaces de jeu qui devient officielle début 2012.

2012
Décès d’Yves Mercier le 10 mai. Yves était à l’origine de la création de l’ADTB mais aussi le compagnon de tout une vie pour Bruno Renoult. qui décide de continuer à défendre la terre battue au sein de l’ADTB.

2014
Le 13 septembre, l’ADTB a un stand lors des « Terres d’Uriage » (38)

2015

groupe-30-ans-recadre
Le 26 juin, l’ADTB fête ses 30 ans au Tennis Club de La Source (95) en compagnie notamment de Jean-Pierre Karsenty, Bernard Montrenaud et Henry Léglise.

Le Senior  Tour sur Terre Battue a 10 ans.

2016

11e et dernière édition du Senior Tour sur Terre Battue auquel 35 clubs ont participé depuis 2006.

senior-tour-2008                 affiche-senor-tour-2012v7                     affiche-senior-tour-2016-low

Selon les dernières  statistiques de la FFT, la terre battue ne représente que 13% des surfaces dans les clubs affiliés. Et le fait que le béton recule ne nous console pas vraiment !

L’élection d’un nouveau président à la Fédération Française de Tennis et l’entretien qu’il nous accorde nous laisse un peu d’espoir.

2017

Pour notre association c’est une année de réflexion. Les nombreux témoignages de reconnaissance provenant des joueurs, des clubs, mais aussi des institutions comme la FFT, le GCTB et certaines fédérations ou sociétés étrangères nous poussent à continuer notre mission.

Même si le silence de la FFT nous fait peur, même si le trop grand nombre de communes en France semble être un obstacle au développement d’un tennis de qualité dans de beaux et grands clubs de tennis, nous poursuivrons notre mission.

2018
La FFT dresse une liste de 100 clubs qu’elle labellise « clubs Roland-Garros ».                      Malheureusement les critères techniques ont été parfois moins déterminants que les quotas réservés à chaque ligue. L’ADTB décide de travailler sur un projet de recensement de clubs « amis de la terre battue » à l’horizon 2020 qu’elle sera fière de recommander aux joueurs qui veulent pratiquer leur sport dans les meilleures conditions.

2019
La baisse du nombre de courts en terre battue en France se poursuit. Même si elles admettent les méfaits des courts en dur, les municipalités préfèrent construire des terres artificielles ou des gazons synthétiques. C’est évidemment  mieux que le béton. C’est aussi un débouché pour les constructeurs du GCTB (Groupement des Constructeurs de Terre Battue) qui ne parvenaient plus à vendre leurs terres battues. Mais ces courts sont beaucoup plus chers à l’achat et n’ont pas la même durée de vie que la terre battue. Consolons-nous en pensant que le joueur de loisir y trouve un confort qu’il n’avait pas sur dur.

2020
Mise en ligne d’une liste de clubs français dont les installations –notamment la qualité des courts en terre battue-  devraient satisfaire les amateurs de tennis. Alors que la qualité des installations continue à baisser en France, nous voulons aider les clubs qui privilégient la pratique du jeu sur des terres battues bien entretenues.

l’ADTB devient « senior » le 30 juillet. Elle a 35 ans.